Brèves de séance suite à France Universités du 23 juin

28 juin 2011

Brèves de séance

Eléments de calendrier :

Après une année bien remplie, avec, entre autres, deux sommets internationaux, un colloque, une participation active aux RUE la Conférence prépare sa rentrée, et ses prochains événements et engagements : une participation aux rencontres universités entreprises le 2 septembre, lors de l’université d’été du Medef, une plénière de rentrée le 15 septembre, un séminaire sur les classements le même jour, un autre séminaire organisé avec l’ANR le 22 septembre… Et un rendez-vous donné, début 2012, aux candidats à l’élection présidentielle, lors du colloque de France Universités, dont le thème et le lieu seront fixés avant l’été. L’agenda complet de France Universités peut être consulté à cette adresse.

Prestations interministérielles :

France Universités, qui avait déjà alerté sur cette question le ministère à plusieurs reprises, a adopté une position demandant fermement que cet enjeu essentiel pour les personnels des universités puisse trouver une issue le plus rapidement possible.

Egalité et parité femmes/hommes :

Au terme d’un débat animé, France Universités a adopté à l’unanimité, moins deux abstentions, une position afin de marquer l’engagement commun des président-e-s à faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes, en faire un sujet de politique d’établissement, et à favoriser la parité dans les conseils et instances des établissements. A l’interne, France Universités a installé un groupe de travail –évidemment paritaire– et mène actuellement auprès de ses membres une enquête qui contribuera à la construction de sa politique dans ce domaine.

Propositions issues du colloque licence :

Les membres de France Universités ont examiné pour la seconde fois, à la suite de la réunion plénière du 26 mai dernier, les propositions issues du colloque de Toulouse, adoptées, après débat, à l’unanimité moins une voix et deux abstentions. Ces propositions marquent l’ambition de France Universités pour le cycle licence ; elles seront intégrées dans un texte d’orientation, examiné en commissions en septembre, puis soumis au vote de la plénière de rentrée (le 15 septembre).

En français dans le texte :

France Universités a reçu, pour la première fois en plénière, Bernard Cerquiglini, recteur de l’agence universitaire de la francophonie (AUF), et Abderrahmane Lellou, vice-recteur à la politique scientifique de l’agence.
L’AUF est une association, créée il y a tout juste 50 ans à Montréal, par, alors, des universités québécoises, belges, françaises, sénégalaises, marocaines avec, dès le départ, la vocation à regrouper tant des universités francophones que partiellement francophones.

Ce sont à présent 780 universités qui adhèrent à l’AUF, sur tous les continents, de São Paolo au Vanuatu, l’agence fonctionnant grâce à ses 65 implantations, et 9 bureaux régionaux (bientôt 10). Le rôle de ce réseau étendu est vaste, et basé sur un mode de fonctionnement par projets. L’AUF facilite les échanges, coopérations et projets communs aux universités du nord et du sud, elle dialogue avec les conférences de recteurs, et joue un rôle diplomatique, les coopérations entre universités francophones précédant parfois celles entre Etats.

Les universités françaises jouent évidemment un rôle important dans ce vaste espace francophone ; cette présence devrait être matérialisée dans les mois qui viennent par la signature d’une convention entre France Universités et l’AUF, accompagnée d’une synthèse des nombreuses coopérations dans lesquelles s’investissent nos membres.

14 janvier 2022

Presse nationale, presse quotidienne régionale, télévision, radio, magazine, on parle de l'Université dans les médias.

13 janvier 2022

L’élection présidentielle des 10 et 24 avril et les élections législatives des 12 et 19 juin 2022 donnent l’opportunité à France Universités de formuler, à l’attention de l’ensemble de (...)