Université d’été de la CPU : l’Université et ses territoires à l’honneur

La quatrième université d’été de la CPU s’est achevée le 26 août. Cette année, pendant deux jours, les membres de la CPU ont réfléchi ensemble au thème : « l’Université dans ses territoires ». Thierry Mandon, secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, est allé à la rencontre des président(e)s d’université et directeurs(rices) d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

Dans la mesure où le développement économique est fondé sur l’innovation, la formation de haut niveau et l’interdisciplinarité des savoirs, la présence d’une université a un impact économique fort sur son territoire. La construction de partenariats avec les collectivités locales et avec les entreprises, la mise en place de stratégies convergentes entre l’université et ses territoires sont autant de questions qui ont été abordées au cours des quatre séances :

– « L’enseignement supérieur et la recherche : enjeu d’innovation pour son territoire » : la séance animée par Khaled Bouabdallah, président de l’université de Lyon et vice-président de la CPU a donné la parole à Laurent Beauvais, président de la région Basse-Normandie et Régis Bello, président de la fondation Université de Strasbourg ;
– « Les territoires de l’Université (établissement, site, métropole, région) » animée par Hélène Pauliat, présidente de l’université de Limoges et présidente de la commissions des moyens et des personnels de la CPU, a fait intervenir Philippe Estèbe, géographe (lire l’interview sur ce site) et Nicolas Portier, directeur général de l’Assemblée des Communautés de France (lire l’interview sur ce site).
– « L’Université, vitrine internationale de son territoire », animée par Jacques Comby, président de l’université Jean-Moulin-Lyon 3, a accueilli Muriel Pénicaud, Directrice générale d’Ubifrance.
– « L’Université, force de vie locale », animée par Gilles Baillat, président de l’université de Reims Champagne-Ardenne et président de la commission vie de l’étudiant de la CPU, a donné la parole à David-Alexandre Bonne, Directeur de Strasbourg Conseil, à Sandrine Rousseau, vice-présidente du Conseil régional Nord-Pas de Calais, chargée de l’enseignement supérieur et de la recherche et à Achim Meyer Auf Der Heide, Secrétaire Général du Deutsches Studentenwerk.

« Nous avons besoin d’une université forte pour que l’Enseignement supérieur et la Recherche puissent sortir notre pays de la crise », a indiqué Thierry Mandon, secrétaire d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche, à l’occasion du déjeuner du 25 août. «Je me battrai pour que le budget 2016 marque une inflexion par rapport au budget précédant. Nous voulons donner les moyens dans la durée à notre système d’enseignement supérieur et de recherche ».

Télécharger le programme des deux jours

Sur le même thème

24 janvier 2022

France Universités vous proposera chaque lundi une veille d’information hebdomadaire et gratuite : actualité...