« Nouvelle vie professionnelle » : pour prendre un nouveau départ

Changer de métier, de secteur ou de statut ? Le salon « Nouvelle vie professionnelle » organisé par l’AEF, le 27 novembre prochain, à la Villette à Paris, propose d’apporter toutes les clés pour accompagner ceux qui veulent se reconvertir professionnellement. Pour la première fois, la Conférence des présidents d’université, partenaire de l’évènement, sera présente.

Le salon s’adresse à tous, et en priorité aux personnes en recherche d’emploi ou qui ne s’épanouissent plus dans leur emploi. Aujourd’hui, on estime à 50 % le nombre de salariés qui envisagent de changer de métier ou de secteur dans les trois ans. Toutes les classes d’âge sont concernées : les trentenaires qui veulent prendre une nouvelle orientation, les quadras qui souhaitent rebondir au milieu de leur vie professionnelle, ou ceux, qui, par envie ou nécessité, vont quitter leur entreprise.
Le 27 novembre sera donc dédié au changement de vie professionnelle à travers la tenue du salon à Paris, mais aussi grâce à l’organisation d’une journée «portes ouvertes » dans 150 villes françaises.

Un programme riche
Pour donner toutes les clés nécessaires, « Nouvelle vie professionnelle » abordera des questions concrètes et personnalisées :
–    Quelles sont mes compétences ?
–    Comment valider mon expérience ?
–    Qui peut me conseiller ?
–    Vers quels secteurs m’orienter ?
–    Comment m’informer ?
–    Ou trouver les formations ?
–    De quelles aides puis-je bénéficier ?
–    Et si je devenais consultant ?
–    Et si je devenais  indépendant ?
–    Le système du portage peut-il être « ma solution » ?
–    Et si je créais mon entreprise ?
–    Comment trouver les financements ?

La journée sera aussi l’occasion de mettre à l’honneur les Moocs, ces cours en ligne ouverts à tous qui se multiplient dans les universités et qui offrent une possibilité gratuite d’accéder aux savoirs par une formation ouverte en télé-enseignement.
Un champ d’acteurs très large sera présent lors de cette journée : les universités et organismes de formation publics et privés, les Opca, financeurs de la formation professionnelle, les cabinets de conseil RH et les sociétés d’intérim, les structures d’aide à la création d’entreprise, les sociétés de portage, les réseaux de franchise et les établissements financiers spécialisés dans le financement des TPE, pôle emploi et l’Apec.
Parallèlement à ce salon, de nombreux organismes de formation, et en particulier l’Afpa (Association nationale pour la formation professionnelle des adultes) ouvriront leurs portes dans toute la France.

La CPU, qui œuvre pour que toute personne, à tout âge, puisse suivre une formation à l’Université, sera présente à ce salon, aux côtés de la FCU, réseau des responsables de formation continue universitaire.
L’inscription est ouverte à tous sur le site internet du salon.