Réaction de la CPU à la nomination du nouveau recteur à la tête de l’université turque du Bosphore

4 janvier 2021

La Conférence des présidents d’université a vu son attention attirée sur la nomination du nouveau recteur à la tête de l’université turque du Bosphore . Elle entend l’émotion qu’elle suscite.
Consciente de la fragilité de l’autonomie des établissements d’enseignement supérieur et de recherche en Turquie, la CPU redit sa vigilance à l’égard de toute atteinte à la liberté académique et sa solidarité avec tous les collègues qui seraient en difficulté pour accomplir leurs missions de formation et de recherche avec les garanties individuelles requises. Elle agira en lien avec les autres conférences nationales d’établissements chaque fois et partout où cela sera nécessaire.

Sur le même thème

14 septembre 2021

With the rapid growth of the student body, the need to refurbish university real estate and the changing...

17 août 2021

Au moment où les Talibans reprennent le pouvoir en Afghanistan, la Conférence des présidents d’université (CPU) affirme sa solidarité...