PJL Immigration : La communauté universitaire demande une nouvelle délibération sur la « caution-retour »
Communiqués de presse

PJL Immigration : La communauté universitaire demande une nouvelle délibération sur la « caution-retour »

France Universités : date de publication

    Le projet de loi pour contrôler l’immigration et améliorer l’intégration a été adopté ce mardi 19 décembre par le Parlement. Les mesures relatives à l’enseignement supérieur, et en particulier vis-à-vis des étudiantes et étudiants internationaux, portent atteinte à l’esprit de partage de la tradition d’accueil et d’universalité de l’accès au savoir de nos universités. Elles mettent également en péril l’attractivité scientifique et l’image de la France dans le monde.

    Dans le prolongement de ses propos et sans attendre la décision du Conseil constitutionnel, France Universités, la CDEFI et les organisations représentatives des étudiantes et des étudiants appellent le Président de la République, conformément à ses prérogatives constitutionnelles, à demander une nouvelle délibération du projet de loi par le Parlement sur la caution-retour afin de supprimer cette disposition.

    Cette discrimination par l’argent, quels qu’en soient le montant et les exceptions qu’elle pourrait comporter, est contraire à nos valeurs et, comme telle, doit disparaître.

    La France, terre d’accueil, pays des Lumières, s’est toujours enrichie des échanges intellectuels, culturels, économiques et scientifiques nés de la diversité de sa communauté universitaire.

    L’excellence de la recherche française ne peut se faire sans l’apport des étudiantes et des étudiants internationaux qui constituent notamment 40 % de nos doctorantes et doctorants.

    Ainsi, notre pays, nos établissements, nos laboratoires de recherche doivent pouvoir continuer de bénéficier de cette richesse constituée par la diversité des profils qui, du Bac+1 au Bac+8, viennent se former en France, et contribuer à l’objectif de réindustrialisation de notre pays, établi par le Gouvernement. Continuons d’accueillir et accueillons mieux !

    France Universités, la CDEFI et les organisations représentatives des étudiantes et des étudiants portent l’engagement de continuer à faire de l’Université française un lieu de transmission des savoirs, de valorisation de tous les talents et d’émancipation pour toutes et tous, face à l’obscurantisme.

    116
    membres
    2 millions
    d'étudiants
    3000
    laboratoires de recherche
    82
    prix Nobel