« Ma thèse en 180 secondes » : la française Camille Lakhlifi remporte la finale internationale
Communiqués de presse

« Ma thèse en 180 secondes » : la française Camille Lakhlifi remporte la finale internationale

France Universités : date de publication

    Ce jeudi 5 octobre 2023, à l’issue de la neuvième finale internationale du concours « Ma thèse en 180 secondes » organisée à Rabat au Maroc, Camille Lakhlifi, la candidate française, Maëlle Bottin et Tégawindé Vanessa Rosette Boro ont remporté respectivement les 1er, 2ème et 3ème prix du jury. Hajar Akhoutir, a quant à elle obtenu le prix du public. En France le concours est organisé par le CNRS et France Universités.

    Le public était au rendez-vous, hier, au Théâtre National Mohammed V de Rabat pour soutenir les prestations des doctorantes et doctorants francophones issus de 20 pays !

    Camille Lakhlifi, doctorante de l’Université Paris Cité à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (CNRS/Inserm/Sorbonne Université), premier prix du jury de la finale française remporte la finale internationale du concours « Ma thèse en 180 secondes ». Elle a su convaincre le jury avec la présentation, en trois minutes, de son sujet de thèse : « Capacités métacognitives des clinicien.ne.s : quels liens entre la justesse objective des choix des (futur.e.s) médecins et leurs jugements de confiance subjectifs dans leurs connaissances et décisions sous incertitude ? » Elle est la seconde française à remporter la finale du concours internationale, après Noémie Mermet, de l’Université Clermont Auvergne en 2014.

    Les 2ème et 3ème prix du jury, ainsi que le prix du public, reviennent quant à eux à :

    • 2ème prix du jury : Maëlle Bottin de l’Université catholique de Louvain-la-Neuve pour « Synthèse de systèmes moléculaires hôte–invité pour la reconnaissance sélective des anions » ;
    • 3ème prix du jury : Tégawindé Vanessa Rosette Boro de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement de Ouagadougou pour « Solution d’imperméabilisation accessibles et durables de bassins de collecte des eaux de ruissèlement en zone Soudano-sahélienne » ;
    • Prix du public : Hajar Akhoutir de l’Université Ibn Zohr d’Agadir pour « Caractérisation du résistome et du mobilome chez les pathogènes bactériens du groupe ESKAPE : une étude comparative entre les souches environnementales et cliniques du Maroc. »

    Le jury de la finale internationale de l’édition 2023 était composé de :

    • Monsieur Ahmed Reda Chami, Président du Conseil économique, social et environnemental du Maroc (Président du jury) ;
    • Madame Mané Seck, 1er prix du jury de l’édition 2022 « Ma thèse en 180 secondes » à Montréal, enseignante vacataire en physique à l’Institut polytechnique de Saint-Louis au Sénégal ;
    • Monsieur Farid El Asri, Professeur en anthropologie à l’Université catholique de Louvain et à l’Université internationale de Rabat ;
    • Madame Johanne Dion, Conseillère à la prospection et à l’attraction de la Direction des services d’immigration au Bureau du Québec à Rabat ;
    • Monsieur Fabrice Rousselot, Directeur de la rédaction à The Conversation France ;
    • Madame Zoubida Charrouf Professeur en chimie des plantes à l’Université Mohammed V de Rabat ;
    • Madame Sarah Sermondadaz, Ingénieure et Journaliste scientifique.

    La finale était animée par Ouadih Dada, présentateur du 20H WeekEnd sur 2M TV, une des principales chaînes de télévision marocaine.

    « Ma thèse en 180 secondes » est un concours de vulgarisation scientifique organisé en France depuis 2014 par France Universités et le CNRS.

    Revoir la finale internationale sur la chaîne Youtube du concours.

    116
    membres
    2 millions
    d'étudiants
    3000
    laboratoires de recherche
    82
    prix Nobel