Le séminaire clé de France Universités et de l'Amue pour l'élaboration des schémas directeurs DD&RSE

Le séminaire clé de France Universités et de l'Amue pour l'élaboration des schémas directeurs DD&RSE

France Universités : date de publication

    France Universités et l’Amue organisent, le 2 avril prochain, un séminaire sur l’accompagnement de l’élaboration des schémas directeurs DD&RSE. A la demande du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, les établissements d’enseignement supérieur et de recherche sont invités à élaborer un schéma directeur DD&RSE qui a vocation à embrasser la totalité des activités de l’établissement, de son cœur de métier jusqu’aux fonctions supports, en incluant toutes les dimensions de sa mission. Son contenu doit reposer sur les valeurs qui fondent l’établissement et sur l’engagement collectif de tous ses personnels.

    Mathias Bernard, Président de la Commission TES de France Universités et Président de l’Université Clermont Auvergne interviewé par Nathalie Timores, chargée de domaine Patrimoine Immobilier et Développement Durable à l’Amue.

     


    Monsieur le Président, quels sont les enjeux du séminaire du 2 avril ?

    Mathias Bernard : Les schémas directeurs DD&RSE se situent à l’articulation du plan climat biodiversité du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche et des actions déjà engagées par les établissements en matière de transition écologique et sociale.  Les schémas directeurs DD&RSE ont une dimension transformante et transversale qui implique l’ensemble des établissements – ce qui suppose que ces derniers soient bien outillés pour les réaliser.
    Le séminaire replace l’importance du lien entre les Présidentes et Présidents d’université et leurs équipes de direction dans une cartographie d’acteurs et d’outils de pilotage. 
    Le séminaire est ouvert aux Présidentes/Présidents, Vice-Présidentes/Vice-Présidents, Directrices/Directeurs de Cabinet et Directrices/Directeurs Généraux des Services. 

    Un format innovant et dynamique a été choisi pour cet après-midi du 2 avril. Pouvez-vous nous parler des différentes séquences prévues ? 

    Mathias Bernard : Simon Larger, directeur de l’Amue et moi-même ouvrirons l’après-midi du séminaire, une intervention de M. Michel Eddi et Benoit Laignel redonnera les éléments contextuels et les enjeux portés par le MESR. L’après-midi est volontairement orienté sur les échanges et les partages d’expériences entre pairs.
    Les ateliers sous forme de tables apprenantes seront un temps privilégié d’échange dynamique qui permet à chaque participant d’entendre les retours d’expériences de ses pairs et de s’exprimer sur l’étape de réalisation du schéma DD&RSE dans laquelle il se trouve. 

    En quoi cette séquence peut-elle répondre aux attentes des établissements ?

    Mathias Bernard : Ce format permettra de répondre aux questions concrètes qui se posent aux équipes pour l’élaboration et la rédaction de leur schéma directeur DD&RSE. L’enjeu est d’aborder les modalités de réalisation des schémas directeurs DD&RSE, points de blocages et les leviers d’actions ; et de mettre en perspective l’aspect systémique de leur réalisation au sein des établissements au regard des éléments apportés par les propos introductifs et la conférence de M. Benoit Laignel. 
    Il s’agit d’un accompagnement des équipes à un moment-clef de la construction de leur schéma directeur, à la confluence de la stratégie des établissements et des grandes orientations nationales portées par le MESR.
    Le temps de retour et d’échange avec les conférenciers à l’issu des ateliers « tables apprenantes » permet un réel partage dynamique à un moment-clef de la construction des schémas directeurs DD&RSE.

    Programme et inscription au séminaire du mardi 2 avril.

    Crédit photo : Thierry Morturier – UGA

    116
    membres
    2 millions
    d'étudiants
    3000
    laboratoires de recherche
    82
    prix Nobel