Concours « je filme ma formation » : les jeunes s’adressent aux jeunes

Depuis 6 ans, Euro-France Association et Euro-France Média organisent, sous le haut patronage du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, le concours « je filme ma formation », véritable outil d’aide à l’orientation 100% vidéo et diffusé dans les collèges et les lycées. Cette année, les universités sont appelées à y participer largement.

Le concours « je filme ma formation » permet aux étudiants de réaliser une vidéo sur la formation qu’ils suivent, afin que les lycéens puissent bénéficier de leur expérience. A travers cette initiative, les participants deviennent de véritables ambassadeurs de leur formation. Cette année, le concours est parrainé par l’animateur Guillaume Pley.

Les meilleures vidéos sont diffusées sur le site www.parcoursmetiers.tv.

La saison passée, plus de 400 vidéos ont été réalisées, et 130 environ l’ont été dans le Supérieur, mais malheureusement, quasiment presque aucune au sein des universités. Celles-ci sont appelées à participer largement à l’opération cette année.

Les candidatures pour le 17 janvier !

Les vidéos attendues doivent respecter un cahier des charges précis (vidéos dynamiques de 3 minutes, aux contenus riches : “Quels points forts de la formation”, “quels débouchés”, “quelles relations avec les entreprises et les métiers” etc.)

Une cérémonie de remise des prix-show valorisera les lauréats et leurs établissements, et les récompensera pour le travail accompli. Elle aura lieu cette année le 23 mars 2023, au Grand Rex Paris : plus de 2000 jeunes y assisteront, aux côtés du monde éducatif, économique et des médias.

Les candidatures doivent être enregistrées sur la plateforme avant le 17 janvier et les vidéos déposées pour le 10 février 2023.

Sur le même thème

15 novembre 2022

France universités est particulièrement heureuse de la tenue de ces Assises, car les mathématiques occupent une place particulière parmi nos champs disciplinaires....

8 juin 2022

Par une décision datée du 7 juin 2022, le Conseil d’État a annulé le décret du 3 avril 2020 subordonnant la délivrance...