Les universités françaises seront au rendez-vous de la Présidence Française de l’Union Européenne

13 décembre 2021

Lors de la présentation devant la presse des principaux enjeux de la Présidence Française de l’Union Européenne, le Président de la République a tenu à saluer l’extraordinaire « efficacité des universités françaises » dans la construction des 41 premières universités européennes.

Pour la CPU, cette réussite témoigne des bonnes relations, fondées sur la confiance, que les universités françaises entretiennent avec leurs homologues, notamment au travers de l’European University Association.

Au moment où la Commission européenne vient de lancer le 3ème appel à projets,  il ne fait pas de doute que les établissements français continueront à se mobiliser pleinement et durablement pour renforcer les universités européennes existantes ou créer de nouvelles alliances. Comme elle l’a fait depuis le début, la CPU veillera à les accompagner, particulièrement sur le volet recherche.

Nul n’oublie que l’engagement à harmoniser l’architecture du système européen d’enseignement supérieur a vu le jour en Sorbonne ; nul ne peut douter que c’est par les universités françaises et européennes que les transitions majeures à venir s’accompliront. Il y a là un enjeu scientifique déterminant pour la France.


While detailing the main issues of the forthcoming French Presidency of the European Union to the press, President Macron was keen to stress the fact that French universities had been particularly instrumental in building the first 41 European universities alliances.

For the French Rectors’ Conference (CPU), such success is evidence of the spirit of cooperation that has prevailed for long between French HEI’s and their counterparts, most notably through the European University Association (EUA).

Now that the European Commission has launched the 3rd call for proposals for alliances under the European Universities Initiative, French universities will no doubt wish to take their full share in the creation of new alliances or the reinforcement of existing ones.

As it has done since the beginning, CPU will similarly remain committed to supporting all alliances, with a specific focus on the research dimension.

It was in the Sorbonne that the wish to harmonize the European Higher Education system first emerged, and no one can possibly doubt that the major transitions to be implemented will be achieved thanks to French and European universities. This will prove one of the major scientific challenges for France in the months to come.

Sur le même thème

8 juin 2022

La dernière réunion des « Correspondants Europe » de France Universités s’est tenue à Bruxelles les mardi 10 et mercredi 11 mai 2022.

9 mai 2022

Mercredi 11 mai à 13h, à l’initiative de l’ambassade d’Ukraine en France, le président Volodymyr Zelensky s’adressera en direct et par vidéo...