France Universités et l’association Éloquence de la Différence s’associent pour la réussite des étudiantes et étudiants en situation de handicap
Communiqués de presse

France Universités et l’association Éloquence de la Différence s’associent pour la réussite des étudiantes et étudiants en situation de handicap

France Universités : date de publication

    France Universités et l’association Éloquence de la Différence s’unissent afin de permettre aux étudiantes et étudiants en situation de handicap de s’épanouir à travers l’expression orale. Une convention entre les deux parties a été signée ce jeudi 21 mars 2024 lors de l’Assemblée générale mensuelle de France Universités.

    D’après les dernières données communiquées par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, lors de l’année 2022-2023, 59 000 étudiantes et étudiants ont été accompagnés par les missions handicap, et 90 % l’ont été dans un établissement d’enseignement supérieur public. Les universités sont plébiscitées par ces jeunes, pleinement engagées dans leur réussite et poursuivent leurs efforts comme l’atteste, notamment, cette convention.

    Initialement, le projet d’Éloquence de la Différence était de former à la prise de parole les personnes sujettes au bégaiement. Aujourd’hui, les publics aidés sont divers et les handicaps ciblés sont le bégaiement, la trisomie 21, la surdité ou encore l’autisme. En misant sur l’éloquence, l’objectif est d’aider ces personnes à mieux vivre leur handicap en favorisant l’affirmation et le dépassement de soi, ainsi que l’acceptation du handicap dans la société. En 2023, 200 personnes ont été accompagnées dans la formation à la prise de parole par Éloquence de la Différence.

    L’association est déjà présente à Paris, Bordeaux, Lyon, Nantes et Lille, et a comme ambition de promouvoir et déployer ses dispositifs dans d’autres villes et campus. La volonté de France Universités et d’Éloquence de la Différence est de lever le tabou de la santé mentale et de promouvoir l’insertion professionnelle des bénéficiaires. Elle est également de montrer que le handicap n’est une limite ni pour réussir ses études, ni pour trouver du travail ou encore pour s’épanouir sur le plan personnel.

    Un travail en collaboration s’engage sur les questions liées aux handicaps afin de promouvoir les actions communes, de sensibiliser les personnels universitaires et les étudiants et, surtout, d’accompagner les personnes en situation de handicap dans leur réussite.

    116
    membres
    2 millions
    d'étudiants
    3000
    laboratoires de recherche
    82
    prix Nobel